accueilatelierscas typepublicationscontact
Élevage sans bâtiment


Généralités

De vieilles bâtisses ne sont pas toujours disponibles dans les exploitations d’élevage. Ne serait que parce que certains éleveurs ont fait le choix de « raser l’ancien » pour laisser place à des bâtiments récents plus fonctionnels. En absence de bâtiments disponibles et vu que généralement les volumes de produits phytosanitaire à stocker sont plus réduits qu’en système céréaliers, certains éleveurs optent pour des solutions mobiles : ancienne caisse frigorifique de camion par exemple, conteneur maritime de réforme sans parler parfois de simple armoire.


Contraintes

En absence de bâtiments disponibles à valoriser, l’agriculteur à donc tout loisir pour positionner son installation. Dans ce cas, les éléments de réflexion principaux seront : la circulation des engins, la gestion des eaux de pluie…
Il a donc tout loisir aussi de construire des bâtiments phytosanitaire fonctionnels ou d’adapter des « conteneurs de réforme ». Attention toutefois aux quelques inconvénients de ce dernier système :
Intégration paysagère : à minima, ces caissons peuvent être repeints et surtout dissimulés derrière une haie, une palissade de bois…
Accès : ces caissons d’une largeur standard de 2,55 m doivent être parfaitement rangés pour garantir l’accès à tous les produits phytosanitaire.
Espace : Ils ne sont pas suffisamment spacieux pour permettre la mise en place d’une zone de préparation des bouillies.

Astuces :
Dans le cas d’un conteneur, l’avantage est :
sa rapidité de mise en œuvre
le coût – généralement plus économique que la construction d’un bâtiment neuf – aussi léger qu’il soit
la possibilité de déplacer le caisson dans le temps.


Astuce

La mise en hauteur d’une cuve intermédiaire permet un gain de place et d’accélérer la vitesse de transfert de l’eau vers le pulvérisateur.
Dans ce cas, veillez particulièrement à réaliser un châssis capable de soutenir tout le poids de la citerne : châssis métallique dans la plupart des cas.
L’espace au sol délimité par ce châssis pourra être mis à profit pour réaliser une zone de préparation des bouillies desservant directement le poste de remplissage. L’habillage pourra être réalisé à partir de simple tôle voire de panneaux sandwich.


Création graphique : tri-angles.com

Avec la contribution financière du compte d'affectation spéciale "développement
agricole et rural" du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche