points cléatelierscas typepublicationscontact
Quels financements envisagés pour son installation


Le principe général reste que toute obligation ne peut pas être finançable ou aidée. Dans ces conditions, l’aménagement d’un local phyto ne peut plus être aidée de quelque façon que ce soit. Concernant la mise en place d’un Phytobac® ou d’une dalle de remplissage…, dans la mesure où ces investissements ne sont pas obligatoires, ils sont toujours aidés en 2009.

Pour la Somme comme pour l’Aisne, le levier couramment employé pour financer de tels projets reste le PVE (Plan Végétal pour l’Environnement). Le taux d’aide de base est de 20 %. Il peut être porté à 40 % dans les zones prioritaires définies par l’agence de l’eau (ARTOIS PICARDIE ou SEINE NORMANDIE).

A noter qu’il n’y a aucune obligation à faire réaliser ces travaux par une entreprise spécialisée (bien que cela reste conseillé afin d’assurer une bonne qualité de réalisation).
Par contre, si l’exploitant réalise les travaux par lui-même. Il pourra faire financer son temps de travail à hauteur de 50 % des matériaux achetés. Ainsi par exemple si l’exploitant achète 1000 € de béton, le coût finançable sera de 1500 €. Avec une aide de 40% (soit 600 €), le cout réel hors temps de travail est de 1000 €- 600 € soit 400 €.
L’aide sera au final toujours basée sur les dépenses réelles sur présentation des factures acquittées.


Tous les projets d’aménagement d’aire de lavage-remplissage sont différents. Afin de construire un projet répondant aux contraintes de votre exploitation, les Chambres d’Agricultures de L’Aisne ou de la Somme propose de vous accompagner pour dimensionner votre installation et chiffrer le montant des travaux. N’hésitez pas à les contacter.



Création graphique : tri-angles.com

Avec la contribution financière du compte d'affectation spéciale "développement
agricole et rural" du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche